Serial Portraits et Serial Portraits VR

Prochain RV Serial Portraits : sélection compétition Recto-Verso / Laval Virtual

Serial portraits, c'est un processus débuté en 2002 par lequel j'invite le visiteur à se mettre au centre de l'œuvre et à participer à son actualisation.  Moment d'exploration artistique et convivial, durant lequel le visiteur devient tour à tour performer, modèle, créateur, critique d'art, en un processus qui renverse totalement les habitudes du visiteur d'une exposition. Le premier Serial Portrait public date du 31 décembre 2001. Depuis lors, j'ai été portraitisée par un millier de mes regardeurs et j'ai en retour et simultanément, réalisé pour chacun d'eux  leurs « portrait du visiteur en créateur ».

Serial Portraits VR s'inscrit dans la continuité de Serial Portraits, processus de rencontres des regards entre l'artiste et le visiteur de ses expositions, démarré en 2001.

Il s'agit d'une expérimentation de la réalité virtuelle tout en agissant dans le monde réel. L'artiste se fait remplacer par son clone : rencontrez-le et relevez son défi ! Jetez-vous dans la page blanche. Serial Portraits en VR propose une intervention aux frontières du virtuel et du réel : la tête dans la VR et la main dans le réel. A l'origine de cette proposition, un travail de longue date explorant les limites de territoires entre l'artiste et le visiteur, entre l'oeuvre et le regardeur, le portrait et l'autoportrait, l'art et le non-art. Je m'intéresse à la rencontre des regards qui se font exister, au pouvoir créateur de chacun. Le visiteur est portraitisé par l'artiste alors qu'il est lui-même en position de créateur. Les rôles, les frontières, les regards et les influences se mélangent.

Entreprises partenaires : MYEGGO, MONSIEUR K, HYPERFICTION

Rencontres Serial Portraits VR

2019  

360 Film Festival
Festival de Contis
Dôme VR festival d'Annecy
Videoformes

Rencontres Serial Portraits

2015 Etablissement pénitentiaire d'Aiton, à l'invitation des Scènes Obliques / Festival l'Arpenteur - 38000

2015 Espace d'art contemporain l'ANGLE à la Roche-sur-Foron, à l'occasion des 50 ans de la MJC

2014 Saint-Gervais / Haute-Savoie, résidence artistique de septembre à décembre, Serial Portraits et création à l'occasion des 150 ans de la Compagnie des guides

2014 Scènes Obliques / Festival de l'arpenteur du 4 au 12 juillet aux Adrets / Isère

2011 Résidence artistique à l'Hôpital de Saint-Jean d'Aulps

2010 Echanges Russie-France / Seynod 74
2010 Technoark 3 Sierre / Suisse
2010 Les Journées du patrimoine / Fort Barraux
2009 Irkoutsk / Sibérie / Russie
2008 Budapest / Vlogeurope2008 / Hongrie
2006 Trencin/Slovaquie Festival Franco-Slovaque
2006 Les jardins du Lac / Annecy
2006 Musée du Point de vue - Artlinéa / Nîmes
2006 BD Fugues / Annecy
2005 Chemin D'art/ Saint-Flour
2004 Art GENE / Barrow-in Furness / Angleterre
2004 Av-Arkki / Kaapelitas / Helsinki / Finlande
2004 Foro Artistico / Hanovre / Allemagne
2004 Nice / Rencontres Cinéma Audiovisuel
2004 imagespassages / Annecy
2003 Vidéoformes / Clermont-Ferrand
2003 14 janvier - Arteppes/Annecy
2002 26 juin Arteppes / Annecy
2002 imagespassages / Annecy
2002 31 décembre, 1ère séance publique Serial Portraits Au Grand Air / Annecy.

LA BLOGŒUVRE Serial Portraits

Commentaires des participants et visiteurs 

Aller sur la Blogœuvre


"LA BLOGŒUVRE Portrait du visiteur en créateur" : du portrait à l'autoportrait" est à la fois :

le prolongement du travail participatif Serial Portraits démarré en 2001, par lequel j'implique les spectateurs dans l'exploration des frontières artiste/spectateur,

et à la fois une création à part entière. D'où son titre : blogoeuvre.

Sur ce blog actif de 2013 à 2016 était sollicitée la participation écrite des participants (ainsi que ceux qui visitent le site) sur des dessins réalisés à l'aveugle afin de participer au dévoilement de leurs auteurs. Ce dévoilement se faisant sur des portraits qui me représentent, Me laissant guider par les émotions et souvenirs d'enfance ravivés par ces dessins, des textes et haikus émergent de ces rencontres avec mes visiteurs et du regard qu'ils ont posé sur moi. C'est le pan « écriture » de ces rencontres, à la fois pour les participants sous forme des commentaires critiques qu'ils ont déposés et que  que l'on peut lire pour chaque dessins et à la fois pour le "journal inexistant" que je tiens.